Dans ses jeunes années, il parait que papa dessinait et peignait beaucoup. Récemment l’envie lui en a prit de reprendre les pinceaux, mais il s’est heurté à l’éternelle question de l’inspiration : dessiner oui, mais quoi ? La réponse était évidente, avec un magnifique spécimen tel que moi, l’idée de peindre le portrait d’un félin d’exception s’est instantanément imposée.
Avec un tel modèle, impossible de se rater.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *